connaissances

Le Cnam se rapproche de ses anciens élèves

Faire équipe en faveur de l’emploi.

Publié le 12/02/2016 à 04:21
Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam), sa fondation et la Fédération des associations d’auditeurs et d’anciens auditeurs du Cnam s’engagent ensemble pour favoriser l’emploi, la carrière et l’esprit d’entreprendre des diplômés du Conservatoire et augmenter l’influence de l'établissement.

Olivier Faron, administrateur général du Cnam et vice-président de la fondation universitaire du Conservatoire, et Véronique Béteille, présidente de la FEAE-Cnam, ont signé, le 29 janvier 2016, une convention de partenariat assortie d’un plan d’action en présence de Yassir Hammoud, délégué général de la Fondation du Cnam, et des représentants des associations membres de la fédération. La signature de cet accord scelle l'union du Cnam et de son réseau d'alumni pour construire, ensemble, un réseau dynamique porté par la Fondation.
 
Gagner en notoriété, concevoir une offre attrayante, fidéliser les anciens et obtenir leur engagement aux côtés du Conservatoire, tels sont les objectifs de la synergie ÉtablissementAlumni-Fondation engagée par Olivier Faron dès son arrivée à la tête du Conservatoire. Les trois partenaires ont à cœur de favoriser la réussite des alumni dès leur inscription dans l’établissement, pendant leur formation et tout au long de leur vie professionnelle.
 
A travers Cnam Alumni, il s'agit aussi de promouvoir la qualité des formations du Cnam et de valoriser ses diplômes, titres et certificats, d'accroître la notoriété de l'établissement et de contribuer au rayonnement du leader post-bac de la formation professionnelle, créé en 1794, et aujourd'hui présent en France et à l'international.
 
« Alors que l’emploi est la priorité du pays et la préoccupation essentielle de tous nos auditeurs, le Cnam, sa fondation et ses associations s’engagent ensemble avec les entreprises - et les anciens du Conservatoire qui y sont actifs - dans une bataille commune au service de la réussite professionnelle de nos diplômés », rappelle Olivier Faron. « Nous allons créer et développer ensemble une offre de services Emploi, carrières et entrepreneuriat, destinée à nos auditeurs, actuels et anciens. Ces services leur seront proposés sous la marque Cnam Alumni, marque dont le Cnam est propriétaire », explique Olivier Faron.
 
La dynamique est désormais lancée : la mission Cnam Alumni chargée de piloter et d’animer le dispositif est en place au sein de la Fondation du Cnam. Un plan d'action annuel est actuellement en cours de finalisation pour accompagner cette démarche commune et, dès l’automne 2016, la Fondation du Cnam récompensera les créateurs et repreneurs d’entreprise issus de l’établissement lors de la première édition du Prix de l'Entrepreneur du Cnam.
 
Pour démultiplier les forces du réseau des anciens, la mission Cnam Alumni lance une campagne visant à identifier les anciens du Cnam disposés à mettre leur temps, leurs compétences et leur énergie au service de la réussite d’un réseau d’alumni fort, pérenne et fédérateur.

(Crédits photos : CC BY 2.0 - Laurent Neyssensas)
auteur

   

extrait

La modernité valorisant le changement et la mobilité, il devient difficile pour l'individu de construire son identité qui, par définition, doit s'inscrire dans un temps et un espace donné. A cet égard, des lieux comme la formation permanente, où l'individu est censé intégrer l'idéologie de l'adaptabilité permanente, intéressent particulièrement l'anthropologue.L'auteur s'est immergé pendant deux ans dans un cycle de formation en management des ressources humaines au CNAM, appréhendant de l'intérieur ce que représente

Auteur : Procoli, Angela (Auteur)

Traducteur :

Editeur : harmattan

Genre : ethnologie et anthropologie

Langue : français

Date de parution : 06/11/2001

Total pages :