connaissances

Le projet AGORAé de la FAGE : répondre à la précarité étudiante

A travers une démarche innovante.

Publié le 15/06/2016 à 04:25
Du lundi 13 juin au vendredi 17 juin 2016, se déroulent les votes pour les projets finalistes à La France S’Engage, et le projet AGORAé de la FAGE fait partie des trente projets retenus ! Les votes sont désormais ouverts à tous pendant 5 jours, et les quinze lauréats du concours se verront, à terme, soutenus par le dispositif La France S’Engage.
 
La France s’engage est une démarche inédite, portée par le Président de la République. Elle a vocation à mettre en valeur et faciliter l’extension d’initiatives socialement innovantes, d’intérêt général, portées bénévolement par des individus, des associations, des fondations, des entreprises.
 
L’enjeu est de faire émerger de nouveaux modes d’intervention, toujours plus en adéquation avec le fonctionnement et les besoins de notre société. Le projet AGORAé est une réponse innovante à la précarité étudiante qui contribue à l’égalité des chances de réussite et à la lutte contre l’échec des jeunes.
 
Les AGORAé sont donc des lieux d’échanges et de solidarité gérés par les étudiants et pour les étudiants. Elles se composent ainsi d’une épicerie sociale, accessible sur critères sociaux et qui proposent des produits à prix réduits (entre 10 et 30% par rapport aux prix usuels), mais également d’un lieu de vie ouvert à tous.
 
Complémentaire aux solutions existantes, l’AGORAé a pour objectif :
 
- de permettre à l’étudiant de dégager plus de temps pour ses études, ses loisirs et ses projets, en réduisant le salariat subi ;
 
- d’accéder à une alimentation saine, équilibrée et qui correspond réellement à son budget ;
 
- de créer un espace de vie et d’échanges ouvert à toutes et tous (excepté l’épicerie solidaire), donc non stigmatisant.
 
L’AGORAé est :
 
- un vecteur de réussite universitaire, synonyme d’insertion professionnelle des jeunes.
 
- un projet d’innovation sociale inscrit dans le champ de l’économie sociale et solidaire. Il apporte une réponse de proximité à un besoin réel identifié.
 
Depuis 5 ans, les 13 AGORAé de la FAGE ont permis l’accompagnement de plus de 3 000 étudiants, leur permettant de sortir de la précarité et de poursuivre leurs études. Si ce projet est désigné lauréat, l’accompagnement du dispositif La France s’engage permettra à la FAGE d’ouvrir de nombreuses AGORAé sur le territoire et de faire essaimer les actions de soutien, d’accompagnement et d’animations sur un très grand nombre de campus !
 
(Crédits photos : CC BY 2.0 - françois schnell)
auteur

   

extrait

Les dispositifs de lutte contre la pauvreté sont souvent accusés d'entretenir l'oisiveté des " privilégiés " qui en bénéficient. Non seulement il est scandaleux de présenter les plus vulnérables comme des paresseux, mais l'assistance ne saurait être confondue avec l'Etat social. Au contraire, elle résulte de la décomposition de ses protections collectives. Son extension continue marque le passage du système de protections universalistes érigé après-guerre à des politiques ciblées, centrées sur la pauvreté et l'exclusion

Auteur : Nicolas Duvoux (Auteur)

Traducteur :

Editeur : seuil

Genre : essais de sociologie

Langue : français

Date de parution : 23/02/2012

Total pages :