connaissances

Data ScienceTech Institute ouvre des programmes Bachelor

Dès la rentrée 2016.

Publié le 28/04/2016 à 04:15
A l'occasion du salon BIG Data Paris, Data ScienceTech Institute (DTSI), école d'application privée en Data Science et Big Data, annonce l'ouverture de nouveaux programmes de type Bachelor et l'évolution de ses deux MSc.
                                                             
A partir de la rentrée 2016, l'Institut proposera une formation Bachelor 3 – Méthodes et Techniques pour la Data Science et l'année suivante, un Bachelor 4 – Engineering for Data Science and Big Data. Quant aux MSc Executive Big Data Analyst et le MSc Data Scientist Designer, ceux-ci évolueront, afin de s'adapter aux contraintes d'un plus grand nombre d'étudiants.
 
Programmes Bachelor

Les Bachelors 3 et 4 proposés par DSTI s'effectuent en une année complète chacun dont 6 mois de stage obligatoire, soit un volume horaire de 600 heures de cours pour un coût de 4500€ l'année. L'admission à ces programmes est validée sous conditions de dossier, de test d'entrée et d'entretien individuel. Les diplômés du DSTI B3 bénéficient d'une admission de droit en B4. Le suivi d'une scolarité en B3 et B4 est basée sur des modules tels que les mathématiques industrielles et appliquées, l'algorithmique avancée, l'introduction au Big Data (« What is Big Data, Data Science and their applications ? ») pour le B3 et les modules operating systems et data mining, machine learning, deep learning pour le B4.
 
Le Bachelor 3 – Méthodes et Techniques pour la Data Science est une formation d'un an (principalement en français) comprenant un stage d'application de 6 mois, destinée à compléter des études scientifiques et technologiques de niveau bac+2 (DUT entre autres), afin de transmettre les méthodes, outils et techniques nécessaires pour se préparer aux carrières Data Science et Big Data. L'utilisation et la transmission du savoir scientifique et technique se fait via des cas industriels concrets qui viennent illustrer et mettre en application les connaissances théoriques des étudiants. Les diplômés DSTI B3 deviendront des techniciens supérieurs de la Data Science, avec un anglais courant impliquant la préparation et l'obtention d'un test homologué (TOEIC, IELTS ou BULATS).
 
Le Bachelor 4 – Engineering for Data Science and Big Data est également une formation d'un an exclusivement en anglais, impliquant l'obtention du test d'anglais et comprenant un stage d'application de 6 mois. Elle s'ouvre aux étudiants titulaires d'un B3 de DSTI mais également à des candidats externes provenant des niveaux L3/L3PRO. Ce cursus permet d'acquérir les compétences fondamentales du Data Engineer bilingue, en passant par l'apprentissage des outils fondamentaux d'un futur Data Scientist complétées par une première exposition aux problématiques d'éthique et de droit liées au métier. A l'issue, les étudiants auront accès au marché de l'emploi ou pourront en fonction de leur niveau, poursuivre leur cursus au sein de DSTI en intégrant un MSc.
 
« Avec une pénurie annoncée de data scientists, il faut également s'attendre à une demande importante en fonctions support des experts de la donnée. Avec nos Bachelor 3 et Bachelor 4 l'année prochaine, nous souhaitons offrir à des profils plus opérationnels la possibilité d'évoluer sur un marché en pleine croissance », nous explique Léo Souquet, DG relations extérieures de DSTI.
 
Nouveaux outils et naissance d'une offre OFF Campus

Autre nouveauté majeure de cette rentrée, les étudiants des Bachelor et MSc auront à présent accès à la téléprésence ainsi qu'à l'intégralité des cours en replay. Avec ces nouveaux outils, DSTI souhaite faciliter l'apprentissage à ses étudiants et permettre à d'autres de suivre l'intégralité d'un cursus à distance. « Nous allons utiliser toute une série de nouveaux outils dont des Smart Board. Cela va permettre à nos étudiants d'assister en direct au cours sur leur ordinateur et télécharger en replay les vidéos de ceux-ci ainsi que du contenu pédagogique. Ainsi, des étudiants de Sophia Antipolis pourront par exemple suivre en direct des cours inculqués à Paris et vice versa », indique Sébastien Corniglion, DG Enseignement et Recherche
 
Basée sur ces nouveaux outils, DSTI propose une nouvelle offre, appelée OFF Campus, qui garantit la même qualité d'enseignement, la possibilité d'assister aux cours via la téléprésence et l'accès à tout le contenu pédagogique en téléchargement. « Moins coûteuse, l'offre, OFF Campus, va permettre à tous les étudiants d'acquérir une quadri-compétence, quelle que soit leur situation géographique. » explique José Massol, Président de Data ScienceTech Institute.
 
Evolution des deux programmes MSc

Afin de mieux répondre aux demandes de ses étudiants, DSTI a adapté ses programmes MSc Executive Big Data Analyst et Data Scientist Designer. S'effectuant toujours sur deux ans et toujours intégralement en anglais, ils comprennent à présent 6 mois de stage la première année et un an d'enseignement en alternance la seconde. Le volume total de cours s'élève à 1600 heures pour un coût de 8000€ l'année ON Campus et 4000€ l'année OFF Campus. L'admission aux programmes MSc s'effectue sous conditions d'obtention d'un diplôme à caractère scientifique ou Ecole de Commerce et d'une expérience professionnelle, sauf pour les candidats titulaires d'un titre d'ingénieur. Les modules proposés sont par exemple : Machine and Deep Learning Open-Source Tools, Business Ethics et Open-Data pour la première année et Architecture et Optimisation pour la seconde.
 
Le MSc Executive Big Data Analyst est uneformation qui s'adresse à des ingénieurs et scientifiques de tous domaines « data-intensifs » ainsi qu'aux diplômés des écoles de commerce, afin de leur permettre d'exploiter au mieux leurs données via les dernières techniques et outils disponibles sur le marché. Il pourra aussi bien s'agir d'un ingénieur agronome voulant optimiser l'allocation des ressources agricoles d'une région ou d'un pays, que d'un marketeur quantitatif voulant marier de l'open-data avec ses web-analytics et ses données CRM et ainsi optimiser ses campagnes de remarketing. Les diplômés y acquièrent une expertise sur outils, les techniques, les méthodologies et les méthodes de l'analyse de données dans un contexte Big Data.
 
Le MSc Data Scientist Designer est un programme destiné à former les concepteurs des outils de la Data Science. À l'issue de la formation, les diplômés seront capables de maîtriser les architectures Big Data, mais également de mettre en œuvre des techniques scientifiques avancées d'analyse de données, accompagnées d'une vision métier opérationnelle ainsi qu'une connaissance du cadre juridique. Ils ne seront plus seulement des experts de la donnée, mais de véritable Data Scientists voire de futurs Chief Data Officers.

Data ScienceTech Institute (DSTI) est un établissement privé d'enseignement supérieur, lancé en 2015 et dirigé par José Massol, Sébastien Corniglion et Léo Souquet. L'institut propose des formations professionnelles supérieures (« post-graduate ») de spécialisation en Data Science (Sciences de la donnée) et l'analyse Big Data (mégadonnées) pour les ingénieurs, diplômés de l'enseignement supérieur.
 
L'Institut a ouvert deux campus, à Sophia-Antipolis, et à Paris où, en étroite coopération avec des partenaires industriels prestigieux, une équipe d'enseignants-chercheurs et d'experts du monde professionnel, forme les futurs Data Scientists, des experts opérationnels dans les nouveaux métiers du Big Data.

(Crédits photos : CC BY 2.0 - Caroline & Stephane)
auteur

   

extrait

Parmi les espoirs et les craintes que suscite la numérisation de nos sociétés, la constitution de grandes bases de données confère une place de plus en plus centrale aux algorithmes qui gouvernent les comportements de chacun. L'ambition de ce livre est de proposer une exploration critique de la manière dont les techniques de calcul façonnent nos sociétés. Classement de l'information, personnalisation publicitaire, recommandation de produits, orientation des déplacements, mesures corporelles, etc., les calculateurs sont

Auteur : Dominique Cardon (Auteur)

Traducteur :

Editeur : seuil

Genre : essais de sociologie

Langue : français

Date de parution : octobre 2015

Total pages :