connaissances

L’Education nationale jette un regard bienveillant sur Wikimédia France

Cet organisme acquiert le statut d’ « association éducative ».

Publié le 22/10/2014 à 10:22

C’est désormais officiel, l’association Wikimédia France, qui est notamment derrière l’encyclopédie Wikipédia, obtient les faveurs de l’Education nationale. Dans le N°38 du 16 octobre 2014 du Bulletin officiel, il est précisé que « par arrêté de la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, en date du 9 octobre 2014, l'association Wikimédia France - association pour le libre partage de la connaissance qui apporte son concours à l'enseignement public, est agréée pour une durée de cinq ans. »

 

Cet agrément national, « au titre des associations éducatives complémentaires de l'enseignement public » vaut comme reconnaissance de l’apport que peut constituer Wikipédia au quotidien dans l’enseignement en France. Mais c’est aussi une porte ouverte au développement de différentes formes de collaboration entre l'Education nationale et Wikimédia France.

 

Selon une information de ZDNet, c’est à l’initiative de la Direction générale de l'enseignement scolaire (DGESCO) que cet agrément a pu se mettre en place. Il devrait donc s’en suivre au niveau national, comme au niveau local, des opérations d’éducation aux médias menées de concert entre Wikimédia et des établissements scolaires.

 

 

Il faut dire que depuis bien longtemps déjà, la consultation de Wikipédia par les élèves est devenue une pratique incontournable. Mais un gros travail d’éducation à la recherche de l’information reste à faire au quotidien dans les établissements scolaires.

 

Apprendre à citer correctement ses sources, à repérer quelles sources sont particulièrement fiables, à confronter les différentes informations recueillies, ce sont là certaines des missions qui incombent souvent dans les collèges aux professeurs documentalistes.

 

La question des droits quant aux contenus accessibles en ligne est aussi un sujet de premier ordre. Il reste à voir comment, dans les années à venir, l’association Wikimédia France pourra apporter son soutien dans la formation de l’esprit critique des nouvelles générations. On s’en tient aujourd’hui sur Internet à une vérité semblable au slogan « vu à la télé », comme si cela apportait une quelconque crédibilité supplémentaire à un produit ou à une information.

 

Trop souvent on entend encore, « je l’ai trouvé sur Internet », ce qui n’est pourtant pas une source en soi. Comme si on affirmait : « je l’ai lu à la bibliothèque ». Le problème de l'origine de l’information est fondamental et dans l’esprit des plus jeunes comme souvent aussi chez les adultes, Internet reste trop souvent une zone de non-droit où l’on ne sait pas vraiment qui écrit quoi et qu’est-ce qui appartient à qui. 

 

(Crédits photos : CC BY SA 2.0 - Lars Plougmann)

extrait

Les encyclopédies sont un des lieux de rencontre privilégiés de la philosophie et des disciplines. C'est ce lieu que cet ouvrage a pour objet d'étude. Ici, le terme " encyclopédies " renferme aussi bien les biographies, nomenclatures, répertoires, sommes, glossaires, lexiques, recueils, dictionnaires, codex, ou encore miroir du monde, etc. Dans ces aspects multiples l'enkuklios paideia est abordée dans l'Antiquité avec l'Histoire naturelle de Pline l'Ancien, oeuvre encyclopédique fondatrice jusqu'à Wikipédia, encyclopédie

Auteur :

Traducteur :

Editeur : harmattan

Genre : lettres et linguistique critiques et essais

Langue : français

Date de parution :

Total pages :