connaissances

Homophobie à l'école : une réunion ministérielle à l'UNESCO

Les 17 et 18 mai 2016.

Publié le 13/05/2016 à 12:02
Des ministres du monde entier se réuniront avec des responsables de la société civile et des représentants d'agences multilatérales pour aborder la question de la violence homophobe et transphobe en milieu scolaire, à l'occasion d'une Réunion ministérielle internationale organisée par l'UNESCO les 17 et 18 mai.
 
C'est la première fois que des ministres se réuniront pour lancer un Appel à l'action et débattre des nouvelles recommandations permettant de répondre réellement à la violence fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre dans le cadre scolaire.
 
Les recommandations sont tirées notamment du premier Rapport mondial des Nations Unies sur la nature, l'étendue et les conséquences de ce type de violences, intitulé Au Grand Jour - Réponses du secteur de l'éducation à la violence fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité ou l'expression de genre, qui sera lancé à l'UNESCO le 17 mai. D'après ce Rapport, jusqu'à 85% des étudiants homosexuels, bisexuels et transgenres sont confrontés à la violence à l'école dans certains pays, notamment au harcèlement, alors que d'autres élèves perçus comme non conformes aux critères de genre sont aussi pris pour cibles.
 
Le Rapport propose des mesures permettant de garantir le droit à la qualité de l'éducation à chaque élève. En mettant en place des réponses globales telle que des politiques effectives, des programmes et des ressources pédagogiques pertinents, une formation des personnels, un soutien aux élèves, aux familles et aux communautés, les secteurs de l'éducation peuvent en effet agir.
 
La prévention et les réponses apportées à la violence homophobe en milieu scolaire relèvent du mandat de l'UNESCO qui vise à garantir un environnement sûr et inclusif pour tous. Elles participent également de la contribution de l'UNESCO à la réalisation de l'Agenda 2030 pour le développement durable.
 
La réunion interministérielle internationale sera l'occasion de lancer le Rapport mondial des Nations Unies sur le sujet, de lancer un Appel à l'action des ministres et d'un débat avec des ministres de l'Education et des représentants de la société civile. Les sessions plénières et les sessions thématiques porteront sur les données et tendances concernant la violence homophobe et transphobe, sur les réponses qui peuvent y être apportées et les besoins spécifiques des élèves concernés.
 
Près de 250 participants sont attendus, notamment des ministres et représentants de gouvernement de près de 20 pays, des représentants d'organisations de la société civile, des agences des Nations Unies et d'autres organisations multilatérales.

(Crédits photos : CC BY 2.0 - Charlie)
auteur

   

extrait

L'"homophobie" désigne couramment le rejet et les discriminations vécues par les personnes homosexuelles ou supposées telles. C'est une notion largement utilisée aujourd'hui dans le langage politique et médiatique mais aussi au sein des recherches en sciences sociales portant sur les minorités sexuelles.

Auteur : Revue Nouvelles Questions Feministes (Auteur)

Traducteur :

Editeur : antipodes suisse

Genre : sociologie revues

Langue : français

Date de parution : 09/04/2012

Total pages :