connaissances

SOS Education s’explique après la polémique autour de l’expo « Zizi sexuel »

Il ne s’agit pas de demander la suppression de l’exposition.

Publié le 03/11/2014 à 12:01

Avec le retour de « Zizi sexuel l’expo », à la Cité des sciences et de l’industrie, une importante polémique s’est déclenchée. C’est la pétition lancée par l’association SOS Education qui a mis le feu aux poudres, une pétition qui a réuni plus de 43 000 signatures (voir notre article).

 

Déjà vue par plus de 500 000 visiteurs, « Zizi sexuel l’expo » avait été présentée une première fois en 2007. Il s’agit d’un travail réalisé à l’appui de l’album Guide du Zizi sexuel de Zep et Hélène Bruller (sorti en 2001), en mêlant informations scientifiques et sujets de société autour de la sexualité.

 

Face au « Non au ‘Zizi sexuel’ ! Ne bâclons pas l'éducation à la sexualité de nos enfants ! » de la pétition de SOS Education, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer un retour vers une certaine forme d’obscurantisme.

 

Antoine Blondel, responsable des relations parents-professeurs de SOS Education, a tenu à clarifier la position de SOS Education, assurant que la pétition « demandait simplement une information claire des parents d’élèves en cas de visites prévues sur le temps scolaire ! Dieu sait que le drame de l’école ne se joue pas là, et pourtant… les orfraies poussent des cris, les polémistes polémiquent, les faussaires falsifient, les manipulateurs amalgament, chacun essayant de brailler un peu plus fort que les autres pour obtenir le silence, jusqu’au point Godwin atteint par ce blog de l’Express, pour qui notre pétition et la dégradation du sapin de l’artiste Mc Carthy place Vendôme sont l’oeuvre des mêmes griffes, concluant par cette saillie magnifique : ‘Alors tous ensemble, faisons du plug anal vert géant le phare de notre démocratie !’ »

 

Jean-Paul Mongin, délégué général de SOS Education a pu développer les positions défendues par son association sur TV Libertés, média uniquement présent sur Internet qui est, précisons-le cependant, très ancré à droite dans sa ligne éditoriale. 

 

 

 

Ajoutons par ailleurs que l’association SOS Education a placardé sur la porte d’entrée de son site Internet le message suivant : 

 

« Le traitement réservé à SOS Éducation et à ses membres traduit une dérive inquiétante, qui vise à stigmatiser, afin de les discréditer, les personnes usant de leur liberté de parole, faute de pouvoir leur répondre sur le fond.

 

Comme nous l'avons toujours souligné, notre propos est simplement de demander une information claire et complète des parents d'élèves dont les enfants sont amenés voir l'exposition ‘Zizi sexuel’ dans le cadre scolaire.

 

En effet, ces sorties sont prises sur le temps d'apprentissage, et certaines représentations et mises en scène sexuellement explicites peuvent être de nature à choquer les enfants les plus jeunes.

 

Par ailleurs, nous sommes convaincus que l'éducation sexuelle à l'école doit se faire dans une relation de confiance avec les parents et non pas en procédant à leur exclusion, approche retenue par cette exposition qui contient un espace ‘interdit aux adultes’ ».

 

(Crédits photos : CC BY 2.0 - National Assembly for Wales)

extrait

C'est quoi être amoureux ?Comment c'est, un garçon ?Comment on embrasse sur la bouche ?Comment c'est, une fille ?C'est quoi faire l'amour ?Comment naissent les bébés ?Le Guide du zizi sexuel répond à toutes les questions que se posent les 9 / 13 ans sur la découverte de l'amour et du sexe.Si ce guide est avant tout destiné aux préados, il s'adresse aussi aux parents puisqu'il est une passerelle entre les interrogations des enfants et les réponses que cherchent les parents.En plein âge de curiosité, ayant soif de connaissance

Auteur :

Traducteur :

Editeur : glenat

Genre : éducation sexuelle des adolescents

Langue : autres langues

Date de parution :

Total pages :