connaissances

L’importance d’investir dans l’éducation préprimaire

Cela permet d’accroître les chances des enfants de réussir dans la vie.

Publié le 18/07/2016 à 12:02
D’après une nouvelle étude sur l’éducation préprimaire dévoilée à l’échelle mondiale par l’association caritative Theirworld, des millions d’enfants ne pourront réaliser leur plein potentiel si les gouvernements ne s’engagent pas d’urgence davantage en faveur d’une éducation préprimaire pour chaque enfant.
 
Dans un communiqué, l’Internationale de l’Education précise que « cette étude révèle le montant des aides accordées à l’éducation préprimaire à l’échelle mondiale. Theirworld a pour objectif d’améliorer les conditions de vie de tous les enfants, et d’offrir à chacun d’entre eux la chance de s’épanouir pleinement.
 
En 2014, l’éducation préprimaire n’a bénéficié que de 1,15 % du montant total des aides accordées à l’éducation, tandis que le taux mondial de scolarisation dans l’enseignement préprimaire a chuté à 44 %. Ce chiffre révèle que plus de la moitié des enfants à travers le monde ne profitent toujours pas à l’heure actuelle des nombreux avantages de l’éducation préprimaire. En 2014, seuls 17 % des enfants des pays à faible revenu étaient inscrits dans un établissement d’enseignement préprimaire.
 
Sous-financement
 
En 2014, l’enseignement supérieur s’est vu attribuer plus de 40 % du montant total des aides accordées à l’éducation. Cette différence flagrante illustre à quel point l’éducation préprimaire ne figure pas sur la liste des priorités et manque de financement.
 
Ce sous-financement est tout particulièrement préoccupant, l’étude révélant en outre que les lacunes dans le développement et l’absence d’accès aux compétences cognitives et sociales favorisées par l’éducation préprimaire chez les enfants de trois à cinq ans – notamment l’apprentissage de la lecture et du calcul à un âge précoce ou encore l’intégration sociale – peuvent entraîner des conséquences irréversibles sur la santé physique et mentale d’un enfant, ainsi que sur son apprentissage, son comportement et son aptitude à réaliser son plein potentiel à son entrée à l’école primaire. L’éducation préprimaire permet aux enfants de mieux se préparer à l’environnement scolaire, améliore leurs résultats à l’école et diminue le risque de redoublement ou de décrochage scolaire.
 
Egalité des chances pour tou(te)s
 
Par conséquent, le développement de la petite enfance (DPE) constitue l’une des stratégies les plus rentables et les plus efficaces pour donner les mêmes chances aux enfants défavorisés et pour combler rapidement l’écart de réussite, dans la mesure où ce sont les enfants les plus marginalisés et les plus défavorisés qui en retirent le plus grand bénéfice.
 
L’étude souligne en outre le fait que l’Objectif de développement durable 4 vise à ce que chaque enfant puisse recevoir une éducation préprimaire d’ici 2030. D’après Theirworld, cet objectif ne pourra être atteint si l’on continue sur la voie actuelle.
 
Cette étude est la première d’une longue série sur le DPE, qui seront initiées dans le cadre de la campagne « Best Start » de Theirworld, mettant en lumière l’importance et la nécessité d’intervenir en faveur du DPE. 
»

(Crédits photos : CC BY 2.0 - misskprimary)
auteur

   

extrait

L'ouvrage aborde le sujet de l'école primaire, moment fort dans la vie des enfants et des parents. Il répond à 16 questions d'enfants :1 .Comment se passe la rentrée des classes ?2 .Est-ce que je peux me perdre dans ma nouvelle école ?3 .Est-ce que le maître habite l'école ?4 .Que fait-on à l'école ?5 .A quoi ça sert, l'école ?6 .Pourquoi ma maîtresse me gronde-t-elle ?7 .Ça sert à quoi, les notes ?8 .Est-ce qu'on se fait beaucoup de copains à l'école ?

Auteur : Das, Jessica; Hedelin, Pascale; Gueyfier, Judith (Auteur)

Traducteur :

Editeur : milan

Genre : documentaire jeunesse encyclopedies et dictionnaires

Langue : français

Date de parution : 21/08/2013

Total pages :