connaissances

Diplôme national du brevet 2016 : des résultats exceptionnels

Après le bac, c’est le brevet qui est aussi orienté à la hausse.

Publié le 12/07/2016 à 10:49
Dans l’Education nationale, il devient urgent de se demander pourquoi l’on réforme et pourquoi l’on considère que le système dysfonctionne. En effet, si l’on jette un œil sur les résultats du baccalauréat 2016 ainsi que sur ceux du brevet, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles !
 
Au bac, en 2016, on atteint le score historique de 88,5 % d’admis avec une hausse par rapport à 2015 de 0,7 point. Du côté du diplôme national du brevet, c’est encore mieux, puisqu’on arrive à un taux de réussite de 87,3 %, en hausse de 1 point par rapport à 2015. Mais qui donc a dit qu’il était nécessaire de réformer le collège étant donné que l’examen qui vient couronner ces quatre années montre des résultats en hausse presque constante ?
 
De deux choses l’une donc, soit les examens mis en œuvre par l’Education nationale sont pipés, soit le système éducatif français est de plus en plus performant. Mais il faudrait tout de même qu’au moins la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) se penche sur cette épineuse question !
 
En attendant, la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem se félicite des résultats obtenus. Pourtant, avec l’importante réforme du collège qui arrive à la rentrée 2016, elle pourrait se montrer inquiète, pouvant craindre de mettre à mal un système qui réussit aussi bien. En effet, difficile de faire mieux…sur le papier.
 
Lors de la session 2016 du diplôme national du brevet (DNB), 711 800 candidats ont été admis, soit un taux de réussite de 87,3 %, en hausse de 1 point par rapport à 2015. 815 800 candidats se sont présentés à l’examen (97,8% des inscrits).
 
Le ministère précise dans un communiqué :
 
« A la session 2016 :
 
- 12,5 % des candidats ont obtenu le DNB avec une note moyenne d'au moins 16/20 (mention très bien) ;

- 19,4 % des candidats l’ont eu avec une note comprise entre 14 et 16 (mention bien) ;

- 25,0 % des candidats reçus avec une note comprise entre 12 et 14 (mention assez bien) ;

- 30,3 % des candidats reçus avec une note comprise entre 10 et 12 ;

- 12,7 % des candidats ont échoué avec une note moyenne inférieure à 10.

Depuis la session 2013, le diplôme national du brevet comporte deux séries :
 
- la série générale, qui concerne 90 % des inscrits, détient le taux de réussite le plus élevé avec 87,8 % de lauréats, en hausse de 0,7 point par rapport à 2015;
 
- la série professionnelle présente un taux de réussite moins élevé (81,2 %), en hausse de 3,9 points par rapport à 2015 (après avoir baissé de 1,1 point lors de la session précédente).

Toutes séries confondues, les filles réussissent toujours mieux que les garçons. 90,2 % des filles obtiennent leur diplôme tandis que les garçons sont 84,3 % dans ce cas, soit un écart de 6 points en faveur des filles.

 

Moment symbolique, l’obtention du DNB ponctue la fin de la scolarité commune à tous les collégiens avant qu’ils n’entrent dans une autre phase de leur scolarité. Pour valoriser cette étape importante, une cérémonie républicaine de remise du diplôme du brevet sera organisée à destination des lauréats à la rentrée, de préférence une quinzaine de jours avant les vacances de la Toussaint.

La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Rcherche, Najat Vallaud-Belkacem, tient à féliciter les élèves et leurs enseignants pour ces très bons résultats et à remercier tous les personnels ayant contribué au bon déroulement de cette session.
 »

(Crédits photos : CC BY SA 2.0 - jubarrier)

extrait

La nouvelle édition du Bescherelle tout-en-un pour les collégiens.* En un seul volume, tout le programme de français du collège - Les notions clés de grammaire - Les règles d'orthographe - Les tableaux de conjugaison - Les outils du vocabulaire - Les définitions des genres et procédés littéraires * Un ouvrage spécialement conçu pour les collégiens - Une présentation claire et méthodique des notions - Des exemples littéraires amusants

Auteur : Marie-Pierre Bortolussi, Christine Grouffal, Isabelle Lasfargue-Galvez, (Auteur)

Traducteur :

Editeur : hatier

Genre : grammaire orthographe conjugaison

Langue : français

Date de parution : 20/06/2012

Total pages :